Les systèmes de reconnaissance vocale des géants de la Tech présentent des biais raciaux et sexistes

0
131

Plusieurs chercheurs ont dénoncé à travers une étude que les systèmes de reconnaissance vocale les plus utilisés, comme Siri et Alexa, présentent des biais raciaux. Il s’agit des systèmes conçus par les plus grandes entreprises technologiques au monde, à savoir Amazon, Apple, Google, IBM et Microsoft. Selon les chercheurs, ces outils de reconnaissance vocale identifient mal les propos des personnes de couleur dans 35 % des cas, contre « seulement » 19 % pour les blancs. Ces technologies considèrent également comme « illisibles » plus de 20 % des discussions prononcées par les noirs, contre là encore 2 % pour les blancs. Selon les auteurs de l’étude, ces systèmes de reconnaissance vocale présenteraient des biais raciaux, car la méthode d’apprentissage n’utilise pas de données assez diversifiées. Google a déclaré au New York Times travailler sur ce problème depuis déjà plusieurs années.

Cette étude montre clairement que les outils de reconnaissance vocale présentent de sérieux préjugés raciaux et sexistes. Mais ce ne sont pas les seuls. Les technologies de reconnaissance faciale présentent également le même problème. Les grandes prédictions de 2010 sur les technologies émergentes, faisant apparaître que l’intelligence artificielle devrait gommer le biais raciaux et sexistes, s’avèrent fausses en 2020. Comme toujours, ce n’est pas la technologie qui est bonne ou mauvaise, mais l’usage que nous en faisons. Espérant que les géants de la tech sauront rapidement pallier à ces biais alors qu’une ère nouvelle s’ouvre à nous, et ainsi l’opportunité de rendre notre société meilleure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here