Test réussi d’une livraison par drone entre deux villes en Allemagne

0
204

La société de fabrication de drones Wingcopter, en collaboration avec Merck et l’Université des sciences appliquées de Francfort, a réalisé un vol d’essai de livraison par drone. Le but était surtout de montrer que ce type de transport aérien est nettement plus avantageux par rapport à la livraison terrestre. Le drone a réussi à parcourir 25 kilomètres entre son point de départ et le lieu de livraison. Le test consistait à livrer un échantillon de pigments entre un bureau du laboratoire Merck à Gernsheim et son siège à Darmstadt, en Allemagne. Mais si un tel essai a déjà été réalisé par d’autres, il affichait, par contre, certaines spécificités. La livraison s’était effectuée dans une zone urbaine très dense et réalisée sans ligne de vue continue. Cette dernière condition est primordiale pour tous les essais de livraison commerciale par drone jusqu’à ce jour.

Les essais vont encore se poursuivre pendant quelques jours. Les chercheurs vont ensuite soumettre leurs conclusions au mois de mars prochain. A la suite des premiers tests, ils ont déjà pu conclure que la livraison par drone est plus avantageuse à bien des égards. Tout d’abord, il y a le gain de temps, d’une heure à une journée entière. Par ailleurs, le drone est moins polluant. Auparavant, le PDG de Wingcopter, Tom Plümmer, a déjà vanté les avantages de la livraison par drone, notamment pour envoyer des équipements médicaux dans des endroits enclavés. Aux États-Unis, d’autres entreprises tentent depuis quelques moments d’exploiter ce nouveau marché. C’est le cas de Wing, la société d’Alphabet, en partenariat avec FedEx, et la société technologique Matternet en partenariat avec UPS.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here