Des drones utilisés par la police espagnole pour exhorter les citoyens à rester chez eux à cause du coronavirus

0
151

Face à la propagation du coronavirus, Pedro Sanchez, le premier ministre espagnol, a décrété le 14 mars dernier l’état d’urgence ainsi qu’une mise en quarantaine nationale d’une durée de 15 jours sur tout le territoire espagnol. Les autorités locales sont actuellement en train de tout mettre en œuvre pour mieux gérer la propagation de la pandémie. En effet, des officiers de la police espagnole de Madrid ont commencé à utiliser des drones très bruyants ce week-end, pour exhorter les citoyens qui étaient dehors à rentrer chez eux et y rester. Cette opération a été confirmée par l’ENAIRE, le principal responsable de la gestion de la navigation aérienne en Espagne. L’organisme a indiqué sur Twitter qu’il travaillait en collaboration avec la police de Madrid et l’armée de l’air dans une opération de déploiement de drones visant à rappeler aux citoyens de rester chez eux. 

La mise en place de cette mesure a été annoncée officiellement sur la page Twitter de la police municipale. Les autorités y ont également publiés une vidéo de démonstration montrant un officier de police de Madrid en train de manœuvrer un drone équipé d’un haut-parleur. L’appareil en question a survolé une zone animée pour demander aux gens de ne sortir de chez eux qu’en cas d’extrême nécessité et de rester à la maison jusqu’à nouvel ordre. Les autorités ont ensuite rajoutés qu’ils n’hésiteront pas à utiliser toutes les mesures nécessaires pour veiller à la sécurité de tous même si certains citoyens se montrent récalcitrant. En effet, les personnes qui enfreignent la quarantaine peuvent être condamnés à une amende pouvant aller jusqu’à 600,000 euros et à une peine de prison.

L’Espagne a été le deuxième pays européen à avoir été touché par le coronavirus. Le pays a décidé de confiner ses 47 millions d’habitants pour mieux gérer la maladie. Le nombre de personnes infectées en Espagne a atteint 9942 cas confirmés, et 342 décès d’après le ministère espagnol de la santé et les médias sociaux. La plupart des personnes infectées se trouveraient dans la région de Madrid incluant ainsi la capitale.

L’OMS a déclaré que les nombres de cas confirmés en Italie s’élève à 28000 et la maladie y a déjà fait 2158 morts. Il est actuellement le pays européens qui compte le plus de cas d’infection et de décès liés aux coronavirus. Toutefois, les autorités ont déjà fermé leurs frontières.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here