Des drones pouvant être lancés depuis un avion et récupérés en plein vol

0
58

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) a réalisé dernièrement le premier test d’un nouveau genre de drone. L’appareil en question peut être lancé d’un avion pour voler en essaim et ensuite être récupéré en plein vol une fois sa mission terminée. La DARPA prévoit de transporter ce nouveau type de drone dans un avion de transport militaire ou un bombardier capable d’accueillir plusieurs drones. L’avion pourront ainsi libérer rapidement les drones pour réaliser leur action. Ces drones reviendront ensuite vers l’avion une fois la mission achevée. Dans un premier temps, ils s’amarreront sur une ligne avant d’être treuillés à l’intérieur de l’avion grâce à un procédé similaire au ravitaillement en vol.

Le test dévoilé la semaine dernière a été réalisé dans l’Utah en novembre 2019. La démonstration a montré qu’un avion de type militaire a pu lancer et surveiller un drone baptisé « X-61A Gremlin ». Le lancement du drone a été un succès et a pu voler pendant près d’une heure et 45 minutes. Cependant, Dynetics, le fabricant de l’appareil, a déclaré que « X-61A Gremlin »  s’est écrasé à cause de problèmes mécaniques empêchant son parachute de se déployer. Malgré cela, la DARPA prévoirait de tester le lancement et la récupération en vol de quatre drones en simultanée d’ici quelques mois.

Ce type d’appareil pourrait être exploité dans différents domaines tels que la surveillance ou l’usage militaire. La DARPA a indiqué que le système permettrait d’améliorer la portée des drones, plutôt que les lancer à partir d’une base aérienne. Le développement d’un appareil de ce type contribuera également à réduire les coûts liés à la production de drone, les rendant réutilisables. L’armée américaine travaillerait sur un projet similaire depuis plusieurs années. Certaines rumeurs affirment qu’ils ont déjà testé un essaim constitué de plusieurs micro-drones en 2017.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here