Le sex-toy Osé de Lora Dicarlo revient en force au CES

0
515

L’entreprise Lora DiCarlo a gagné un prix de l’innovation lors du CES 2019 pour son sex-toy révolutionnaire connu sous le nom de « Osé », dans la catégorie robots et drones. Mais par la suite, ce prix lui a été retiré par le Consumer Technology Association qui a estimé qu’un tel produit n’a pas sa place dans le salon. Le comité est ensuite revenu sur sa décision en lui rétribuant le prix, tout en promettant que désormais les produits de bien-être sexuel seront admis au CES sous la catégorie « santé et bien-être ». La société vient de dévoiler la forme finale de son nouveau produit Osé, qui se présente comme un masseur sexuel. Ce produit est présenté au CES 2020. L’appareil stimule les zones érogènes féminines en même temps, notamment le point G et le clitoris. Il est doté d’un mécanisme de succion, tandis que sur son arbre, un mécanisme de va et viens stimule le point G. L’arbre peut se plier facilement pour s’adapter à l’anatomie de l’utilisatrice qui peut aussi régler sa vitesse.

L’Osé a été retiré de la liste des récipiendaires du prix de l’innovation après que Consumer Technologye Association a rappelé la règle selon laquelle un produit immoral, indécent, profane ou contraire à l’image du CTA ne peut remporté un prix. Une vague d’indignations a déferlé de la part des utilisateurs forçant les responsables à remettre le prix à Lora DiCarlo. Dans tous les cas, cette histoire a permis l’émergence de nombreux produits de la même catégorie sur le marché, et probablement au CES 2020. Après Osé, Lora DiCarlo a présenté deux nouveaux produits : Onda, un stimulateur de point G, et le Baci, un stimulateur du clitoris. Ces 2 produits résultent de la division en deux de l’Osé. Jusqu’ici, Lora DiCarlo a déclaré avoir vendu 10.000 unités de l’Osé en précommande.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here